Rossen Plevneliev entre en piste

Rossen Plevneliev: le nouveau président bulgare
Succésseur de Gueorgui Parvanov à la présidence de la Bulgarie, Rossen Plevneliev, élu fin octobre 2011 en remportant le second tour de la présidentielle avec 52,5 % des voix, est donc intronisé depuis dimanche avec pour mot d'ordre "Faire de la Bulgarie un membre digne de l'Union européenne".


Entré en politique en 2009,  ou il fut nommé ministre du Développement régional, dans le gouvernement de Boïko Borissov, cet ancien entrepreneur, succède au socialiste Gueorgui Parvanov qui ne pouvait se représenter car il a accompli deux mandats de cinq ans.

La Bulgarie étant critiquée par Bruxelles, il apparait bien décidé à la faire monter en puissance sur le plan européen, il souhaite "travailler à ce que la Bulgarie soit un membre digne de l'Union européenne", avec une "économie développée", une "bonne éducation" avec "une perspective pour les jeunes", a déclaré Rossen Plevneliev à l'issue d'une cérémonie militaire.

Plus populaire que le ministre-président Boiko Borissov, il est présenté comme candidat des GERB à l'élection présidentielle du 23 octobre le 4 septembre, alors qu'il avait démenti cinq mois plus tôt vouloir se présenter à la présidence, ou aux élections locales qui se tiendront le même jour. Il est remplacé trois jours plus tard par Lilyana Pavlova, jusqu'ici vice-ministre du Développement régional. Arrivé en tête du premier tour, avec 40,1 % des voix, il l'emporte au second, face au député européen socialiste Ivaïlo Kalfin, avec 52,5 % des voix.

En attendant les premières réformes, les prochaines élections législatives étant prévues en 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire